Savoir-Faire

Manuelle Guibal aime le travail à la main, les aspérités dues au hasard qui confèrent à un vêtement sa singularité et sa richesse. Elle apprécie les irrégularités de la corne et de la nacre, l’humilité de la ficelle et la brillance des paillettes… Mais, détestant l’apprêt clinquant du neuf, elle donne à ses collecy6tions la patine du temps. Loin de la standardisation imposée par la mondialisation, elle charge ainsi ses créations d’émotion, d’histoire et de douceur. Une valeur ajoutée qui correspond aujourd’hui à la définition du véritable luxe ! 

g

Les Matières

Les matières de l’été – lin, coton, ramie, soie – comme celles de l’hiver – laine, alpaga, angora, cachemire, mohair, soie, vison, yak, sont toujours d’une incroyable sensualité qui résulte de transformations multiples. Ces matières peuvent être teintes, surteintes, bouillies, feutrées, enduites, imprimées, effilochées, lacérées, délavées, volontairement ternies ou accidentées… Les collections d’été sont teintes en pièce, ce qui permet d’obtenir une palette de couleurs vibrantes et de rendre la matière vivante.

g

Les Formes et Les Couleurs

Les gammes d’hiver sont sourdes, faites de bleus aux noms évocateurs, – Ultramarine, Indigo, Azur, Cobalt, Eclipse, Klein, lagon, Aqua, Sky… – , de noirs Fusain ou Caviar, de bruns et de gris aux tonalités minérales… Les couleurs de l’été sont claires,- Sand, Ginger, Angel, poudre, Orchid, Coco, Cristal, Milk ou tout simplement White. Ce sont des coloris naturels, parfois ombrés ou grisés, que viennent rehausser quelques couleurs vives, du rouge, – Ecarlate, goji, Pavot, du vert, Militare, Manganese, impérial ou Végétal, ou encore des tonalités rosées – lipstick, blush, pétal, bonbon… gourmandes à croquer…